Join 59,299 users and earn money for participation

Quels sont les avantages du KYC ?

0 39 exc boost
Avatar for ChrissCrypto
Written by   63
2 months ago
Topics: Cryptocurrency, KYC, AML, FATF, GAFI, ...

Commençons par un petit récapitulatif des termes : 

 

Voici quelques dates intéressantes : 

1989 : Les plus grands pays du monde se sont réunis à Paris (France) lors du Sommet du G7, pour créer le 'GAFI : Groupe d'Action FInancière sur le Blanchiment des Capitaux' - 'FATF : Financial Action Task Force'.

Dans les années 1990, c'est le GAFI qui donne naissance aux KYC et AML, suite à l'explosion des volumes de blanchiment d'argent entre les années 1990 et 2000, mais aussi suite à de nombreuses dérives dans les secteurs financiers au cours de la même période.

Suite aux attentats du 11 Septembre 2001, le GAFI a élargi son domaine d'actions en incluant la lutte contre le financement du terrorisme.

 

A la base les KYC et les AML étaient utilisés (et le sont toujours) dans les secteurs financiers tels que : 

  • Les Banques

  • et les Assurances

Il y a un point essentiel à aborder, avant d'enchainer sur les Cryptomonnaies. Il faut bien faire la distinction en KYC & AML ! Car ce ne sont pas les mêmes méthodes de vérification d'identités, et elles ne sont pas destinées aux même personnes :

  • KYC : Le KYC est un processus (de base) de vérification de l'identité du client, que ce soit pour les Banques, les Exchanges (en Ligne), ou les Institutions Financières, cette réglementation est la même pour tous. Quand nous parlons de 'processus de base de vérification de l'identité du client' nous entendons : 

    • Apporter une preuve de son identité (Carte d'Identité, Permis de Conduire, Passeport)

    • Justifier de sa Domiciliation (principalement pour les Banques, et Institutions Financières)

    • Fournir un Selfie, pour vérifier que la personnes qui complète le KYC est bien le détenteur des droits sur le 'compte' - Que nous pouvons considérer comme un 'eKYC' via la Vérification Biométrique Digitale

  • AML : Le AML a un domaine d'application bien plus large, et est plutôt destiné aux organismes gérant des flux monétaires et qui comprend encore plus de contrôles :

    • Customer Due Diligence (CDD) : Évaluation du profil de risque du client, suivant le KYC fourni

    • Enhanced Due Diligence (EDD) : Une procédure (KYC) plus avancée pour des clients présentant un risque élevé (risque de blanchiment d'argent, ou financement du terrorisme)

    • Bénéficiaire Final - Ultimate Beneficial Owner (UBO)

    • Personne Politiquement Exposée (PEP)

Bref, vous l'aurez compris, il existe un arsenal complet pour contrôler toutes les dérives financières. Dans cet article nous allons surtout nous concentrer sur les KYC, car ce sont ce genre de contrôles qui vous sont demandés (À moins que vous ayez de mauvaises intentions).

 

Depuis 2017, les KYC (et usage à tort et abusif du mot AML) sont appliqués dans le monde des Cryptomonnaies. C'est pendant cette année en particulier, lorsque les gens ont investi en masse dans ce secteur financier (bien que cette vague de levée de fonds ai commencée en 2016), que les Autorités de Régulations ont décidés de s'intéresser à la provenance de cet argent, mais surtout à quoi il allait servir.

Au tout début (en 2017), les KYC étaient imposées aux opérations ICO (Initial Coin Offering), alors que 95% de ceux-ci n'aboutissaient à rien, ou alors que les entreprises avaient échoué, ou encore pire, des escroqueries montées de toutes pièces. C'était avant tout pour surveiller les Milliards de $ qui entraient de partout et qui finissaient le plus souvent par disparaître.

C'est là qu'il à fallu réguler tout cela

Aujourd'hui nous voyons ce mot partout. Mais savez vous quelle est vraiment son utilité ?

C'est sûr que si vous écoutez les 'Crypto-Anarchistes' vous n'allez rien comprendre : "La Blockchain et les Cryptomonnaies font partie d'un droit fondamental qui est l'anonymat." - Pour légitimer l'achat et la vente de Cryptomonnaies de façon anonyme.

Ils ont raisons, ils AVAIENT raisons ! Mais en quelques années les choses ont bien changés, et comme l'as dit Sam BLACKMORE, PDG de la plateforme d'investissement Bitcoin Vimba:

"La vérité c'est que les exchanges ont besoin d'une approche pragmatique permettant au Bitcoin (BTC) de réaliser son plein potentiel d'adoption. Je ne peux donc pas concevoir un avenir dans lequel les exchanges ne mettraient pas en place des procédure KYC pour survivre".

Beaucoup de personnes associent encore cette nouvelle forme de Monnaie, mais surtout le Bitcoin (BTC), aux arnaques. Ce qui fait une mauvaise pub pour l'industrie Crypto, dont le message est transmis essentiellement par la presse, du coup, les gens deviennent toujours de plus en plus réticents, ce qui freine considérablement l'adoption de masse des Cryptos.

 

Depuis que la Cryptomonnaie est passée en mode 'grand public' et est devenu un bien d'investissement.

Les KYC ne sont pas là pour mettre des battons dans les roues, mais ils sont là pour assurer votre protection et votre sécurité financière ! La grande majorité des sites/exchanges qui vous imposent un KYC ne sont pas en mesure de vous expliquer les avantages de cette procédure, et par ce manque d'informations, nous ne faisons pas confiance à ce système.

L'objectif principal des Régulateurs Financiers est de vous protéger vous, les clients de ces sites/exchanges, consommateur des services financiers qui vous sont proposés, contre

  • la Fraude massive

  • le Piratage des exchanges

  • le Pump & Dump ...

 

Il est vrai que le fait de recueillir vos données personnelles (Identité, Adresse, Selfie ..) passe par des services KYC centralisés, mais ses services ont aussi l'obligation de sécuriser vos informations personnelles et privées, dans les cadre des KYC et de la GDPR ! Les KYC doivent être : 

  • Sécurisés

  • Infalsifiables

  • Et complètement traçables

Il est aussi de votre devoir de faire vos propres recherches sur le système de KYC utilisé/proposé par le site qui vous intéresse.

Imaginez ce petit cas de figure :

Vous êtes client d'un exchanges, vous investissez un peu sur diverses Cryptomonnaies, un nouveau client fait son apparition sur la plateforme, et injecte 10 Millions (issue du trafic illégal ou en vue du financement du terrorisme), ce qui vas indéniablement provoquer un Pump de certaines Cryptos. Vous vous sentez chanceux, vous investissez encore un peu plus, en pensant que le prix vas encore augmenter, car vous êtes peut-être passé à côté d'une information capitale ou d'une innovation majeure, qui donne envie au gens d'investir, et en l'espace de quelques minutes, le marché s'effondre 'Dump' car les 10 Millions d'argent 'sale' sont 'blanchis' et deviennent de l'argent 'légal', qui peut être retiré en toute simplicité, et du coup qu'est ce qui se passe ? Le marché panique, tout le monde veut liquider et limiter la casse et les pertes, mais dans tous les cas, vous perdez indéniablement de l'argent.

 

Voilà en quoi les KYC vous protègent ! Contre ce genre de pratiques douteuses, qui en plus de blanchir de l'argent, (et potentiellement financer le terrorisme) vous font perdre, a vous petit investisseur, énormément d'argent.

 

La Blockchain est décentralisée, mais pour qu'elle soit véritablement utile, elle doit pouvoir interagir avec les systèmes traditionnels.

 

Saviez-vous aussi que, de nos jours, il est devenu impossible d'ouvrir un compte en banque de manière anonyme ! Quand vous déposez des fonds sur un Exchange, ou un site qui propose des services financiers dans le monde des Cryptomonnaies, seriez vous rassuré de savoir que lesdits sites sont habilités, et sont surtout en mesure de protéger vos fonds ?! Alors pourquoi ne pas réduire le nombres de sites sur lesquels vous êtes inscrits et qui imposent un KYC, pour se limiter à 2 ou 3 (les plus fiable selon vous) et compléter un KYC comme il se doit pour votre propre sécurité (tout comme vous le feriez dans un Banque Traditionnelle).

A bientôt 

Christophe WILHELM

Bitcoin Meister

© Bitcoin Meister

 

Ressources : 

4
$ 5.41
$ 5.41 from @TheRandomRewarder
Avatar for ChrissCrypto
Written by   63
2 months ago
Topics: Cryptocurrency, KYC, AML, FATF, GAFI, ...
Enjoyed this article?  Earn Bitcoin Cash by sharing it! Explain
...and you will also help the author collect more tips.

Comments