Join 60,814 users and earn money for participation

L'origine des Cryptomonnaies

0 42 exc boost
Avatar for ChrissCrypto
Written by   63
2 months ago (Last updated: 3 weeks ago)

Le Bitcoin (BTC) et autres Cryptomonnaies (Altcoins) telles que nous les connaissons aujourd'hui, sont le fruit de longs processus de réflexions, et de lancements de projets bien plus vieux que la date du premier minage de Bloc (Genesis) de Bitcoin (3 Janvier 2009)

 

L'essor des Monnaies Numériques/Digitales a vraiment pris son envol dès que l'Ordinateur s'est popularisé, et ensuite l'explosion des projets et innovations dès la popularisation d'Internet. Mais une grande majorité souffrait d'une lacune, qui ne leur permettait pas le succès escompté → La Centralisation, néanmoins, il est toujours intéressant de découvrir ou de redécouvrir des projets passionnants, qui ont été les événements décisifs de notre société actuelle.

 

Cette passionnante histoire prend ses racines vers la fin des années 1960.

Vous trouverez des informations sur :

  • Le Chiffrement RSA

  • Le Langage de Programmation 'Script'

  • Le Cash Digital

  • La Cryptographie

  • Le principe d'Horodatage

  • Les Contrats Intelligents

  • La Preuve-de-Travail

  • Le BitGold

  • Le Crise Financière de 2007

  • L'avènement du Bitcoin (BTC)

Et des Noms emblématiques tels que : 

  • Friedrich von Hayek

  • Ernest Solvay

  • Timothy C. May

  • David Chaum

  • Scott Vanstone

  • Nick Szabo

  • John Perry Barlow

  • Adam Back 

  • Hal Finney

  • Wei Dai

  • Milton Friedman

  • Masashi Une

  • Ryan Fugger

  • Satoshi Nakamoto

 


 

Charles H. Moore (qui avait 30 ans cette année-là), physicien et informaticien Américain, qui construit (en 1958) une 'Boîte à outil' sous la forme d'un 'Interpréteur de Commandes', pour faciliter son travail quotidien, C. Moore était chargé de calculer la trajectoire des satellites.

Il inventa le 'Langage de Programmation à Pile' (Stack), qui est grossièrement le principe : 

  • → LIFO - Last In, First Out - Dernier Entré, Premier Sorti

Son Interpréteur de Commandes prendra le nom de 'Forth' en 1968, et servira ensuite de modèle à 'Script' qui est le langage de Programmation du Bitcoin (BTC).

'Script' sera adapté avec la notion Polonaise des 'Piles' → Premier Arrivé, Premier Sorti.

 


 

L'Économiste Autrichien Friedrich August von Hayek, publie en 1976 un livre du nom de : "Denationalisation of Money" (Dénationalisation de la Monnaie) où il propose la création de Monnaies émises de manière privée. Elles seraient soumises à la loi du Marché et au principe du Libre échange, et deviendraient probablement rapidement plus stables et fiables que les Monnaies Étatiques.

Bien avant lui, le Philanthrope Belge Ernest Solvay, dans son livre "Notes sur le Productivisme et le Comptabilisme" publié en 1900, évoquait sa Vision du Comptabilisme. Il souhaitait supprimer le système monétaire mis en place à l'époque, car il le trouvait

Onéreux, un obstacle à la production et discriminatoire.

Il développe plus en détail le concept de Comptabilisme et le Productivisme dans son livre :

Le Comptabilisme est une système de comptabilité qui remplacerait la monnaie métallique et fiduciaire en circulation et serait le moyen de suivre et d'évaluer la fortune acquise de chaque individu. Le Productivisme bannirait l'hérédité capitaliste, tandis que la libre socialisation intégrale apporterait le progrès social à tous.

Donc en conclusion : F. von Hayek propose la suppression de la monnaie, pour la remplacer par une tenue légale de transactions, système qui ressemble sensiblement à la Blockchain des Cryptomonnaies ?

 


 

En 1977, c'est un groupe de 3 personne :

  • Ronald Linn Rivest - Cryptologue Américain 

  • Adi Shamir - Mathématicien et Cryptologue Israélien

  • Leonard Max Adleman - Chercheur Américain en Informatique Théorique

Qui ont décrit cette année l'Algorithme de Cryptographie Asymétrique, le 'Chiffrement RSA' (RSA en référence aux initiales de ses trois inventeurs). 

Le brevet est déposé par le MIT (Massachussetts Institute of Technology) en 1983 au USA.

Ce chiffrement utilise une Paire de Clés composées de :

  • Une Clé Publique, pour chiffrer des données 

  • Une Clé Privée, pour déchiffrer les données confidentielles.

Les deux clés sont créées par une personne. Prenons cet exemple (simplifié pour mieux comprendre) :

Mike souhaite qu'une autre personne lui envoie des données confidentielles, Mike rend alors sa Clé Publique accessible. Cette Clé sera utilisée par Smith qui lui enverra donc les données confidentielles de façon crypté (de sorte qu'aucune autre personne puisse utiliser ses informations sans avoir la Clé Privée nécessaire). Et c'est ainsi que Mike peut utiliser sa Clé Privée (dont il est le seul détenteur) pour déchiffrer ce paquet de Données.

Tout comme Mike peut utiliser sa Clé Privée pour signer des données qu'il envoie, et ainsi n'importe lequel de ses correspondants peut vérifier l'authenticité de cette signature grâce à la Clé Publique de Mike.

Le Chiffrement RSA est considéré comme le pilier de la sécurité numérique à l'air moderne, ainsi que le monde de la Monnaie Numérique en particulier

 


 

Ralph Merkle a inventé en 1979 le 'Merkle Tree Compression Mechanism'. Mécanisme qui est utilisé pour vérifier un grand nombre de données, de façon efficace et sécurisée, qui sera aussi utilisé plus tard dans le Protocole Bitcoin (BTC).

 


 

Timothy C. May (alors ingénieur chez Intel) écrit en 1988 son "The Crypto Anarchist Manifesto", qui deviendra le texte de référence des Cypherpunk

La technologie informatique est sur le point de fournir aux individus et aux groupes la possibilité de communiquer et d'interagir les uns avec les autres de manière totalement anonyme.

 


 

1995 - David Chaum, Mathématicien et Cryptographe Américain crée à Amsterdam le 'DigiCash', la première 'Monnaie Electronique'. Celle-ci est centralisée et propriété de son créateur. Elle est basée sur des Protocoles Cryptographiques. (La Société 'DigiCash Inc.' a était fondée en 1989)

D. Chaum est le pionnier de la recherche sur les Communications Anonymes, basée sur la Cryptographie Asymétrique (initialement prévue pour être utilisé pour les courriers électroniques et les élections). Bien avant la création de l'entreprise DigiCash, D. Chaum avait déjà expérimenté la Monnaie Électronique à grande échelle, avec le 'eCash' en 1982. Il a aussi été le premier à avoir conceptualisé le ‘Cash Digital’.

D. Chaum était déjà préoccupé par la confidentialité dans le domaine du numérique, il publie un article intitulé : "Blind Signatures for Untraceable Payments" qui détaille une nouvelle forme de Cryptographie, qui permettrait un système de paiement automatisé, où les tiers ne peuvent pas voir les informations sur le paiement. (Il a inventé la Technologie 'Blind Signature' en 1982, lorsqu'il était étudiant à Berkeley).

En 1994 D. Chaum déclarait, lors de la première conférence internationale sur le World Wide Web au CERN (Genève, Suisse) :

Vous pouvez payer pour accéder à une base de données, pour acheter un logiciel, pour recevoir une lettre d'information par courriel, pour jouer à un jeu sur internet, pour recevoir $5 d'un ami qui vous doit de l'argent, ou juste commander une Pizza. Les possibilités sont réellement illimitées.

Les unités échangées via eCash sont des "CyberBucks" (Les Dollars de l'Internet). A l'inverse d'un système de paiement standard, les CyberBucks n'étaient pas indexés sur le Dollar Américain, ni sur tout autre monnaie, et possédaient un 'Prix Flottant' (le prix varie selon l'offre et la demande). En 1995 100 Cyberbucks (cb$) pouvaient être achetés pour $5.

Cette même année DigiCash s'associe avec la Mark Twain Bank, et elle devient la première banque à lancer le 'Electronic Cash' le 23 Novembre 1995.

DigiCash a connu une ascension fulgurante, et ensuite une chute inévitable, l'entreprise fait faillite en 1998. Le public n'était pas encore prêt à adopter ce mode de paiement, mais aussi due aux difficultés de son utilisation. (La Mark Twain Bank & la Deutsche Bank, étaient les 2 seules banques à soutenir le système DigiCash).

 


 

Stuart Haber & W. Scott Stornetta, ont envoyé le 19 Août 1990 (Document révisé le 26 Octobre 1990) au journal 'Journal of Cryptology' un article intitulé "How to Time-Stamp a Digital Document", qui sera publié en 1991

S. Nakamoto utilisera les principes énoncés par Haber & Stornetta, qu'il nommera 'Time Chain' ce qui deviendra ensuite 'Block Chain' (concept repris par H. Finney).

Haber & Stornetta, décident ensuite de publier de façon hebdomadaire, dans le New York Times, dans la rubrique des "Annonces et Objets trouvés", un Horodatage de l'Empreinte Numérique des données de leur entreprise 'Surety'.

Cet Horodatage est donc immuable, et infalsifiable, car le Times est un Quotidien à grand tirage, il aurait fallu récupérer et remplacer (par une version falsifiée) plus de 500 000 exemplaires quotidien de ce journal pour antidater l'Horodatage. Ce qui rend la falsification quasiment impossible.

 


 

En 1992 Scott Vanstone propose un algorithme des opérations de Signatures et de Chiffrement bien plus rapide que le Chiffrement RSA (créé par Rivest, Shamir & Adleman).

S. Vanstone développe l'algorithme ECDSA (Elliptic Curve Digital Signature Algorithm) qui utilise des Clé plus courtes.

 


 

L'idée de 'Preuve-de-Travail' (Proof-of-Work) est décrite dans un document intitulé "Pricing via Processing or Combatting Junk Mail", écrit par Cynthia Dwork & Moni Naor, ce papier sera présenté lors de la conférence 'Crypto'92' - 12ème Conférence Internationale Annuelle sur la Cryptologie, au USA (Santa Barbara - Californie).

 


 

CyberCash, Inc. fondée le 30 Aout 1994 par Daniel C. Lynch, William N. Melton, Steve Crocker & Bruce G. Wilson, proposait un service de 'Paiement Internet pour le commerce électronique', avec un principe de Wallet en ligne pour les consommateurs, et un logiciel destiné aux commerçants pour accepter les paiement par carte de crédit.

CyberCash a ensuite proposé un système de micropaiements, inspiré du NetBill (ensemble de protocole et de logiciels pour le commerce de biens, d'informations et d'autres services, avec des coûts de transactions très bas), avec le 'CyberCoin'

Cette entreprise a fait faillite en Mars 2001, suite aux problèmes liés au Bug de l'An 2000, CyberCash avait publié une mise à jours du Logiciel conforme pour 2000, mais de nombreux utilisateurs ne l'avais pas installée, ce qui a entraîné des enregistrement de double dépenses pour les paiement par carte de crédit via le système

 


 

Nick Szabo, Informaticien Américain, introduit le 'Contrat Intelligent' (Smart Contract) en 1994, ce qui permet de mettre en place des transactions entre 2 parties qui ne se connaissent pas, dans le cadre desquelles toutes les informations sont partagées.

Les Smart Contracts seront des protocoles informatiques (aucune valeur juridique) qui facilitent, vérifient et mettent en pratique les négociations ou la mise en œuvre des transactions.

 


 

En 1996 à Davos (Suisse), le 8 Février, John Perry Barlow (un des fondateurs de Electronic Frontier Foundation) rédige un document où il soutient l'idée que aucun Gouvernement, ou autres formes de pouvoir ne puisse s'approprier Internet (technologie pensée dans les années 1960 au MIT (USA), l'ARPANET voit le jour en 1969, qui se popularise ensuite dans les années 1990) avec la "Déclaration d'Indépendance du Cyberespace".

 


 

Le E-Gold fait son apparition en 1996, c'est une 'Monnaie Numérique Privée' dont sa valeur est indexée sur le prix de l'Or. Les fondateurs sont le Dr Douglas Jackson (Oncologue) & Barry Downey (Avocat) - Cette Actif numérique sera le sujet d'un autre article.

Dans les lignes du Financial Times paru le 13 Juillet 1999, nous pouvions lire dans la Chronique "On the Web" de T. Jackson

The only electronic currency that has achieved critical mass on the Web

 


 

Cette même année (1996) la NSA (National Security Agency) publie le 18 Juin le rapport "How to make a Mint: the Cryptography of Anonymous Electronic Cash" ("Comment produire de la Monnaie : la Cryptographie du Cash Electronique Anonyme) - Ce qui deviendra sujet à de nombreuses théories du complot .. 

  • Ce qui expliquerait le mystère autour de Satoshi Nakamoto

  • La NSA aurait visiblement crée aussi les fonctions de Hachage SHA-256 (les bases du Bitcoin)

  • Ce rapport détaille tout l'écosystème du Bitcoin …

 


 

Adam Back, Cryptographe Britannique invente en 1997 le 'Hashcash', un système de 'Preuve-de-Travail' (Proof-of-Work), pour lutter contre le Spam. A. Back n'avait alors pas connaissance des travaux passés de C. Dwork & M. Naor publiés en 1993 sur la 'Preuve-de-Travail'.

Le 10 Mars 2001, dans une conversation entre Hal Finney et Peter Todd (agé de 15 ans) a propos d'un article de Wei Dai, P. Todd évoque l'idée d'un système de Signature qui permettrait de créer une 'monnaie' à partir de 'Hashcash', mais sans trouver le moyen de résoudre une difficulté majeure, qui est 'comment éviter les doubles dépenses sur une base de données décentralisée ?'.

Personally I like the idea of hashcash if, and only if, it’s structured like a real currency as opposed to simply proof of work. In the real world you pay for resources used. In many cases this should also apply to P2P and other computer systems. Of course getting hashcash workable as a real currency is extremely difficult. I’ve thought of a scheme that would work (coins are signed by owner and can only be changed (signed to a different owner, by owner) except you need a decentralized « central » database of all the hashcash that’s been minted. Unworkable. !@#$ spend-twice problem.

 


 

Entre 1998 et 2005 Nick Szabo, développe le Projet BitGold, une Monnaie Numérique décentralisée, basée sur des Chaînes Infalsifiables et de Preuve-de-Travail, ainsi que : Horodatage, Signature Numérique, Clés Publiques etc .. Éléments que l'on retrouvera avec le Bitcoin (BTC)

Le BitGold aurait été une monnaie alternative qui n'exigeait pas qu'un tiers (Banque centrale) ne la crée ou ne la gère.

Comme l'as dit N. Szabo

Notre argent dépend actuellement de la confiance en un tiers pour sa valeur.

Le public n'était pas encore prêt (Tout comme le DigiCash de David Chaum). Mais son système restait tout de même vulnérable aux attaques.

Le projet BitGold servira ensuite d'architecture pour le Bitcoin.

 


 

Le 26 Novembre 1998, Wei Dai soumet l'idée d'un "Cash Numérique basé sur un Registre Distribué" dans une liste de diffusion à l'intention des membres de Cypherpunk.

Il publie un essai détaillant son idée de "B-Money" utilisant un système de Preuve-de-Travail qui crée la monnaie en résolvant un problème de mathématique.

 


 

En 1999, l'Économiste Américain Milton Friedman, prédit la création imminente d'une 'e-cash' (ou quelque chose similaire au Bitcoin), monnaie fiable qui permettrait de réaliser des transactions anonymes sur Internet.

M. Friedman est un des économistes les plus renommé et influent du XXe Siècle, , ses idées ont radicalement changé les décisions prises par les décideurs politiques. 

Jeffrey Albert Tucker, Économiste Américain, a dit, lors d'une conférence sur le Bitcoin

Friedman avait une pré-connaissance des formes d'argent décentralisées.

(Malheureusement M. Friedman est décédé (2006) bien avant la naissance du Bitcoin (BTC), il n'aura pas eu l'occasion de voir sa prédiction se réaliser).

 


 

Henri Massias, Xavier Serret-Avila et Jean-Jacques Quisquater décrivent en Mai 1999 un "Service d'Horodatage sécurisé sans tiers de confiance", qui sera aussi mentionné dans le Livre Blanc du Bitcoin. La conception de ce système d'Horodatage était destiné pour le projet Belge TIMESEC.

 


 

En Juin 1999, Shawn Fanning invente la technologie 'pair-à-pair'Peer-to-Peer (P2P), avec Napster, une plateforme de partage de fichier Audio, et qui fonctionnait avec un serveur central (Farm), Registre centralisé de tous les fichiers appartenant à, ou demandé par les 'Pairs' - Napster a été fermé en 2001 par le FBI.

Sur cette même idée du partage/transfert de fichier P2P, Tom Pepper & Justin Frankel développent 'Gnutella' en 2000, un protocole informatique complètement décentralisé et ainsi la première plateforme de transfert/partage de fichier P2P décentralisé.

 


 

En 2001, Masashi Une parle de "Chain of Time Stamp", dans une publication intitulée : "The Security Evaluation of Time Stamping Schemes: The Present Situation and Studies", en poussant encore plus loin l'élaboration de ce qui pourrait ressembler à la Blockchain (sans le minage en ligne)

 


 

2004 : Ryan Fugger conceptualise le 'Ripple' pour la première fois, et développe un premier Prototype de cette Monnaie comme un système monétaire décentralisé → le RipplePay, système mis en service en 2005, pour fournir des solutions de paiement au sein d'un réseau mondial. 

RipplePay est confié a Jed McCaleb & Chris Larsen en 2012. Ils fondent ensuite OpenCoin, Société Technologique Américaine, et c'est à partir de là que RipplePay sera construit sur un protocole et solutions de paiement pour les Banques et les Institutions Financières.

OpenCoin deviendra Ripple Labs en 2013, et ensuite Ripple en 2015.

Qu'est-ce qui différencie le Ripple de n'importe quelle autre Cryptomonnaies ? Et bien, c'est que le Ripple est un Création entièrement Originale ! L'idée est née bien avant le Bitcoin et s'est développée indépendamment, seules quelques similitudes peuvent être retrouvées dans le Ripple (XRP) et le Bitcoin (BTC).

 


 

La Crise financière de 2007 qui a ébranlé les institutions financières mondiales, a certainement été l'événement déclencheur dans la perspective du développement imminent d'une Monnaie Digitale/Cryptographique -Bitcoin (BTC)-, et ainsi la Naissance dans le Cryptomonnaie Bitcoin (BTC). (Permettant de s'affranchir des divers problèmes financiers rencontrés avant et surtout depuis cette crise : Prélèvements forcés, Hyperinflations …)

Cette crise a laissé des cicatrices profondes auprès des classes moyennes et inférieures dans le monde.

Plusieurs événements simultanés ont entraîné la défaillance soudaine du système financier international. Les populations ont majoritairement perdu confiance envers les institutions. Donc cet exemple qui est l'un des plus choquant : Les épargnants Chypriotes se sont vu confisquer leur économies. Les titulaires de comptes de la 'Bank of Cyprus' qui disposaient de plus de 100 000€ ont été contraints de perdre près de 60% de leur épargne, pour éviter la faillite de l'île, et pour sauver les banques locales qui avaient accumulé des montagnes de dettes. Sur "les 40% restants continueront de porter de intérêts MAIS ils ne seront versés que lorsque la banque se redressera

 


 

2007 → Le Mystérieux Satoshi Nakamoto commence à travailler sur le Bitcoin

 

200818 Août : Le nom de domaine bitcoin.org est réservé

22 Août : S. Nakamoto envoi le brouillon de son Livre Blanc a Wei Dai : "Electronic Cash Without a Trusted Third Party" - Qui ne mentionne pas encore le nom de 'Bitcoin'

31 Octobre : Annonce de la naissance du Bitcoin dans la "Cryptography Mailing List"

1er Novembre : S. Nakamoto publie officiellement le Livre Blanc du Bitcoin "Bitcoin: A Peer-to-Peer Electronic Cash System"

7 Novembre : H. Finney parle pour la première fois de 'Block Chain' alors que S. Nakamoto parlait de 'Timestamp Server'

10 Décembre : S. Nakamoto crée la liste de diffusion 'bitcoin-list' sur SourceForge

 

20093 Janvier : Création du premier Bloc pour le Bitcoin - The Genesis Block!



Il s'ensuit ensuite une longue et passionnante histoire des Cryptomonnaies !

 

A Bientôt

Christophe WILHELM

Bitcoin Meister

© Bitcoin Meister

 

Source images : Google

 

Resources

  1. https://bitcoinmeister.eu/

1
$ 0.48
$ 0.48 from @TheRandomRewarder
Avatar for ChrissCrypto
Written by   63
2 months ago (Last updated: 3 weeks ago)
Enjoyed this article?  Earn Bitcoin Cash by sharing it! Explain
...and you will also help the author collect more tips.

Comments