Mythbusting : Les hard forks controversés NE PEUVENT PAS avoir lieu

6 148
Avatar for lugaxker
Written by
  8
2 months ago

Il s'agit d'une traduction de l'article https://read.cash/@btcfork/mythbusting-controversial-hard-forks-cannot-happen-2cd44286 écrit par @btcfork dans le cadre de l'initiative Mythbusting.


Préface

Peu importe combien votre théorie est belle, peu importe votre intelligence, peu importe si vous êtes célèbre… Si votre théorie n’est pas en accord avec l’expérience, elle est fausse. C’est tout.
- Richard Feynman, Cornell University Lecture, 1964

La naissance d'un mythe

Adam Back présentant sa théorie à Hong Kong [1] début 2016

Il serait très fatigant de lister tous les arguments présentés au cours des années par les développeurs de Blockstream et de Bitcoin Core qui expliquent pourquoi changer la taille des blocs de Bitcoin via un hard fork serait une très mauvaise idée, sinon une chose impossible.

La diapositive ci-dessus a été présentée aux mineurs chinois représentant la majorité de la puissance de calcul du réseau début 2016 lors d'un sommet d'urgence appelé "Bitcoin Roundtable Consensus" [1].

Ce qui était appelé "consensus" était en fait une rencontre entre "les représentants de l'industrie du bitcoin" (dont surtout des mineurs chinois qui à l'époque contrôlaient la majorité de la puissance de calcul de BTC), Adam Back alors président de Blockstream, ainsi qu'une poignée de développeurs de Bitcoin Core.

Les développeurs des implémentations concurrentes telles que Bitcoin XT, Bitcoin Classic et Bitcoin Unlimited, n'étaient pas invités à participer à l'atteinte de ce "consensus".

Les parties réunies se sont mises d'accord pour introduire SegWit sur BTC et pour que Bitcoin Core avance d'urgence sur l'écriture du code d'un hard fork permettant d'augmenter la taille limite des blocs à 2 Mo [2] :

SegWit devrait être prêt pour avril 2016.
Le code pour le hard fork sera par conséquent disponible d'ici juillet 2016.

L'accord formulait le déploiement futur de l'augmentation à 2 Mo de manière prudente :

S'il y a un soutien fort de la communauté, l'activation du hard fork aura probablement lieu autour de juillet 2017.

Un autre élément notable était une clause dans laquelle les mineurs renonçaient à faire tourner tout autre client logiciel qui concurrençait Bitcoin Core :

Nous utiliserons uniquement les systèmes de consensus compatibles avec Bitcoin Core, qui finiront par incorporer SegWit et le hard fork, en production.

À l'époque, Bitcoin Classic, qui proposait une augmentation directe à 2 Mo (sans SegWit), bénéficiait déjà d'un support considérable des mineurs de Bitcoin, et selon les sources, atteignait alors 75 % de soutien.

Les signataires de la table ronde prétendaient représenter 90 % de la puissance de calcul de Bitcoin. Ils se sont mis d'accord, à huis clos, pour activer SegWit et arrêter de faire tourner Bitcoin Classic si les développeurs Bitcoin Core acceptaient d'écrire le code du hard fork d'augmentation à 2 Mo eux-mêmes. Peut-être s'agissait-il d'une stratégie de la part des mineurs, qui ne savaient pas trop s'il était sûr d'utiliser un fork codé par une minorité des développeurs, afin de faire pression sur le groupe de développement de Core dans le but qu'ils acceptent enfin une augmentation de la taille des blocs et qu'ils écrivent le code nécessaire.

Cependant, en dépit de leur signature de l'accord, Adam Back (Blockstream) et les développeurs de Bitcoin Core n'ont pas vraiment jugé bon de le respecter. Le reste appartient à l'histoire :

  • Aucun code acceptable pour le hard fork n'a été écrit par les développeurs de Blockstream et de Core.

  • SegWit n'a pas été activé en 2016 puisque trop peu de mineurs étaient satisfaits des efforts de Blockstream / Core à la suite de l'accord de Hong Kong

  • L'initiative Bitcoin Classic a perdu le soutien des mineurs du fait de la clause de non concurrence.

  • Un autre projet proposant une mise à niveau par hard fork, Bitcoin Unlimited (BU), a pris une place plus importante pour soutenir une augmentation de la taille des blocs. BU a proposé une méthode de mise à niveau appelée "consensus émergent", au sein de laquelle tous les participants du réseau n'avaient pas besoin de se mettre d'accord à l'avance sur une augmentation fixe de la taille des blocs.

  • Une fois qu'il était devenu clair que l'accord de Hong Kong ne serait pas maintenu, les acteurs majeurs de la communauté de Bitcoin ont lancé une autre initiative appelée SegWit2X à New York.

  • Cet "accord de New York" a en réalité été boycotté par Blockstream et Bitcoin Core.

  • SegWit2X a été contesté par les parties opposées, ce qui a ralenti l'activation de SegWit, car les mineurs retenaient les votes nécessaires à la proposition.

  • L'initiative d'un "User Activated Soft Fork" (UASF) a été lancée par certains membres de la communauté de Bitcoin qui voulaient voir SegWit être activé en dépit de son échec à atteindre le niveau programmé de consensus sur le réseau. Ils voulaient aussi acheter et vendre des casquettes.

Source : https://bitco.in/forum/threads/meme-factory.1172/page-8#post-39223
  • L'initiative d'un "User Activated Hard Fork" (UAHF) a été annoncée [3] par les mineurs et les membres de la communauté qui voulaient voir une augmentation de la taille des blocs et qui estimaient qu'il fallait un plan d'urgence pour contrer les risques créés par l'UASF. Ils voyaient l'UASF comme "une attaque contre les utilisateurs et les entreprises qui ne [voulaient] pas activer SegWit tout de suite sans une augmentation de la taille des blocs". Nombreux sont ceux qui ont prévu que, une fois SegWit activé, toute demande supplémentaire pour la composante du hard fork à 2 Mo de SegWit2X rencontrerait la résistance ferme de Bitcoin Core et autres.

  • Le 22 juillet, le soft fork SegWit a été verrouillé sur le réseau Bitcoin via le BIP91. Il a été activé quelques semaines plus tard, le 24 août 2017.

  • Basé sur l'UAHF, Bitcoin Cash a embranché (et s'est détaché de) BTC le 1er août avec une augmentation de la taille des blocs à 8 Mo, et sans SegWit.

  • Le 8 novembre 2017, SegWit2X a officiellement été annulé, c'est-à-dire que les espoirs pour augmentation de la taille des blocs a 2 Mo se sont définitivement envolés.

Pendant ce temps, Ethereum (ou TheDAO) vole la vedette du hard fork

Le 17 juin 2016, un pirate a trouvé une faille dans le code qui lui a permis de vider les fonds de TheDAO. Dans les premières heures de l'attaque, ce sont 3,6 millions d'éthers qui ont été volés, soit l'équivalent de 70 millions de dollars à l'époque.
- Samuel Falkon, The Story of the DAO — Its History and Consequences, 24 décembre 2017

Vers le 20 juillet 2016, Ethereum (ETH) a procédé à un hard fork afin d'envoyer les fonds volés par le pirate de TheDAO vers leurs propriétaires originels [4, 5].

Cette action a été précédée par une discussion hautement controversée sur le sujet de l'immutabilité de la chaîne de blocs dans la communauté d'Ethereum. La décision prise par ETH de retourner les fonds à leurs propriétaires a directement mené à la création d'Ethereum Classic (ETC), une branche qui a préféré l'immutabilité au remboursement, même pour un tel vol.

L’événement s'est répercuté d'un bout à l'autre de la communauté des cryptomonnaies, et a assurément attiré l'attention des bitcoineurs.

Il a ravivé les doutes que certains avaient déjà à propos du mythe. Après tout, ils venaient juste d'assister au premier contre-exemple au sein d'une cryptomonnaie dominante.

Ce qui sonne le glas du mythe sur Bitcoin

Le 1er août 2017 a marqué la naissance du premier hard fork intentionnel et controversé de Bitcoin : Bitcoin Cash.

Un an et demi après la présentation du mythe noir sur blanc sur une diapositive à Hong Kong, et après plusieurs années de "guerre sur la taille des blocs" pendant lesquelles il a été construit progressivement à l'aide d'arguments divers, le mythe a finalement, brutalement, été tué par la réalité.

Réjouissons-nous !

Après tout, nous sommes parvenus à obtenir le statut reconnu "d'attaque sociale non technique", et Bitcoin Cash a fourni une "reconnaissance du réseau des experts techniques" gratuite aux développeurs de Bitcoin Core qui avaient refusé d'augmenter la taille des blocs. Eh bien ! ils méritent la plus grande reconnaissance pour nous avoir dit de nous séparer du réseau, je suppose ! Merci beaucoup !

Bien que le moment ait été quelque peu aigre-doux, une grande partie de la communauté de Bitcoin a été contente de pouvoir continuer l'expérience en augmentant la taille des blocs de la manière dont Satoshi Nakamoto avait indiqué — via un hard fork.

Source : https://bitco.in/forum/threads/meme-factory.1172/page-11#post-45570

Le même jour, Adam Back s'est empressé de rejeter immédiatement Bitcoin Cash comme juste un autre "altcoin SHA256" et d'affirmer sa croyance inébranlable dans la supériorité des développeurs de Core (un mythe à aborder dans un autre essai) :

Au moment d'écrire ces lignes, plus de 27 mois après la séparation avec SegWit-BTC, Bitcoin Cash (BCH) est la cryptomonnaie numéro 4 du classement (en excluant Tether), et a subi plusieurs hard forks de mise à niveau non controversés.

Il a également donné naissance à un rejeton (Bitcoin SV alias BSV) qui a provoqué sa propre controverse... mais c'est une autre histoire.

Du côté de BTC, il n'y a pas toujours pas eu d'augmentation de la taille des blocs depuis.

Il y a eu une une sorte "d'épisode des frais" en décembre 2017, lorsque la chaîne de blocs de BTC a subi une congestion extrême et que les frais ont augmenté de manière exponentielle, ce qui a probablement été un facteur contributif à l'arrêt de la hausse du cours, comme les gens réalisaient que les frais de BTC pouvaient exploser avec l'usage. Pas vraiment similaire à de l'argent liquide pour un "système d'argent liquide électronique pair-à-pair", n'est-ce pas ?

Eh bien, j'imagine qu'il existe d'autres cryptomonnaies qui marchent.

De nombreux autres embranchements de Bitcoin ont eu lieu en 2017 et en 2018, lesquels ont créé des cryptomonnaies moins tenaces et de pertinence moindre, comme Bitcoin Gold ou Bitcoin Diamond.

Il est dur de dire si ceux-ci ont été "controversés" ou ont bénéficié des largesses des développeurs de Bitcoin Core. Pour une raison quelconque, il ne semble pas qu'ils aient rencontré la vive opposition et les attaques diverses qui avaient visé les propositions antérieures comme XT, Classic ou BU. Bizarrement, la multitude de ces "forks en chaîne" avait même été prédite par les partisans de Bitcoin Core comme Jimmy Song. Honni soit qui mal y pense.

D'autres cryptomonnaies, comme Monero, ont depuis subi leur propre hard fork controversé à propos de problèmes tels que la résistance aux ASIC, se séparant d'autres coins au passage, ce qui a réellement confirmé...

Mythe brisé : Stuck a fork in it!

Postface : Est-ce que Bitcoin est voué à l'échec si les hard forks controversés peuvent avoir lieu ?

C'est fort peu probable. Après tout, est-ce que Satoshi aurait choisi de faire de Bitcoin un projet en source ouverte et copiable par tous à tout moment, si cela le rendait si vulnérable à la destruction ? Non, le fait est que Bitcoin a prouvé être extrêmement résilient, non seulement techniquement, mais aussi contre l'ingénierie sociale et les tentatives de capture de son protocole.

Cela fait partie des raisons pour lesquelles nous pensons que les hard forks ne sont pas nécessairement une mauvaise chose, même s'ils font l'objet d'une controverse. On y reviendra dans un autre article.


Références

[1] https://medium.com/@bitcoinroundtable/bitcoin-roundtable-consensus-266d475a61ff

[2] https://hackernoon.com/the-great-bitcoin-scaling-debate-a-timeline-6108081dbada

[3] https://web.archive.org/web/20170626010441/https://blog.bitmain.com/en/uahf-contingency-plan-uasf-bip148/

[4] https://medium.com/swlh/the-story-of-the-dao-its-history-and-consequences-71e6a8a551ee

[5] https://web.archive.org/web/20170303002838/http://spectrum.ieee.org/tech-talk/computing/networks/hacked-blockchain-fund-the-dao-chooses-a-hard-fork-to-redistribute-funds


lugaxker#106;
simpleledger:qz954pyuatjtyrf654ud2k55ykr6n7yl9qnunhd922

$ 6.65
$ 5.00 from @btcfork
$ 0.60 from @PiRK
$ 0.50 from @Read.Cash
+ 2
Avatar for lugaxker
Written by
  8
2 months ago
Enjoyed this article?  Earn Bitcoin Cash by sharing it! Explain
...and you will also help the author collect more tips.

Comments

Bonjour,

Merci de faire vivre la communauté française sur ReadCash! :0)

$ 0.00
4 weeks ago

Merci ! Ce n'est qu'un article, mais peut-être que j'en publierai d'autres.

$ 0.00
4 weeks ago

Chaque grain de sable contribue à faire une belle plage.. ! haha Feel free.

$ 0.00
4 weeks ago

Merci beaucoup!

I have sent you 65 MYTHBUSTER in two transactions

txid #1 (+50): 300f0ed61bf51804249d33656eac0ca829b25ed83241e5f95fbda805775e3a97

txid #2 (+15): 238158b05a93b22d50279b08761f88c7c965e675f3061bd672bc5ab36f104cb2

Normally I send +50 tokens for a translation, but you really went far to include the images, links etc. of the original, and it is a much longer article than some of my other posts.

Thanks, I will tip you some BCH as well as soon as I've refilled my wallet here.

My next step is to add a French (FR) section in the roadmap article and to include a link to your translation.

<3

$ 0.05
2 months ago

Thank you!

The illustrative pictures were great, that is why I chose this article :)

$ 0.00
2 months ago

So many more great pictures on the net, it will inspire me to write another one ;-)

$ 0.01
2 months ago
About us Rules What is Bitcoin Cash? Roadmap Affiliate program Get sponsored Self-host
hello@read.cash (PGP key) Reddit